Who am I ?*

* Qui suis-je ?

Moi, c'est Katia.

Je suis chef de projet e-commerce, intégratrice et rédactrice, formatrice et fondatrice de Pop Kulture.

Ca fait beaucoup de casquettes mais c’est parce que je suis un peu touche-à-tout. Je pars du principe qu’on ne peut pas se dire expert dans un domaine si l’on ignore tout de l’environnement dans lequel on évolue.

Un site internet est une partie d’un tout et lui seul ne peut être vu comme la solution absolue. Ce n’est qu’un outil qui doit être remis dans son contexte et être accompagné de réseaux sociaux, d’une stratégie de communication et d’un verbatim solide.

Je ne me targue pas d’être experte dans tous ces domaines, mais ma capacité à saisir la vision d’ensemble est une des forces que je vous apporterai.

Pourquoi Pop Kulture ?

En 2020, j’ai eu 40 ans et 12 mois, ça veut dire que j’ai été enfant dans les années 80 et ado dans les années 90. J’ai connu les k-way et les cagoules qui grattent, les salopettes en velours et la mode du fluo. J’ai eu la mèche en pétard et une coupe en triangle. J’ai ingurgité du Dragonball Z jusqu’à plus soif, j’ai été bercée à la Cinq et à ses mangas et j’ai pris la claque de ma vie en matant Akira au lieu de réviser mon bac.

J’avais un peu plus de 20 ans en l’an 2001 et j’ai vu les tours s’effondrer en direct. J’ai vécu au travers de la trilogie du Seigneur des Anneaux, de la première trilogie Stars Wars et des deux qui ont suivi. J’ai vu tous les Harry Potter au cinéma et j’ai accepté (difficilement) la saison finale de Game Of Thrones. J’ai vu tous les Marvel jamais filmés même si j’ai du mal avec Thor (Team Loki, represent).

J’ai pogoté sur Nirvana et trippé sur Radiohead et suis maintenant une ARMY à la vie à la mort.

J’ai eu deux enfants, la bonne excuse pour re-regarder tous les Disney dont Raiponce (24 fois) et leur faire découvrir les Ghiblis dont Totoro (16 fois). Quand mes enfants sont lourds, je les tutoie. J’ai appris le japonais toute seule et le coréen avec ma fille.

Bref, je suis une fille de mon époque. Et comme on est ce qu’on mange, je suis, je respire, je dors Pop Culture. 

Avec un K, comme Katia.